/* */
eglise-thoronet

L’Abbaye du Thoronet: un lieu magique…

Loin de l’effervescence du bord de mer, une visite de cette magnifique abbaye vous ressourcera tant elle exprime l’essence de l’art cistercien fait de pureté des lignes, de dénuement extrème et de simplicité des volumes.

Construite à la fin du XIIème siècle dans l’arrière pays varois près de Lorgues, l’abbaye du Thoronet est l’une des trois abbayes cisterciennes de Provence. De pur style roman et d’un absolu dépouillement elle dégage une grande sérénité.

Sa construction n’a pas été simple car le lieu ne s’y prétait pas. Lire à ce sujet “les pierres sauvages” de Fernand Pouillon. Le résultat répond néanmins en tout point à la règle cistercienne en réunissant dans un même lieu tout ce qui permet aux moines d’être autonomes afin qu’ils ne soient pas tenter par le monde extérieur.

Très endommagée par divers remaniements puis par les destructiosn révolutionnaires, elle a été sauvée par Prosper Mérimée qui la permis les premières restaurations qui n’ont pas cessées depuis. Elle a aujourd’hui retrouvé son apparence d’origine.

Ses propriètés géométriques d’une grande exactitude a inspiré des générations d’architectes dont Le Corbusier qui estimait que chaque élément de l’abbaye était “un principe d’architecture créative“.

Son église possède surtout une acoustique également exceptionnelle, car pour les cisterciens l’ouie était supérieur à la vue dans les choses de la foi.

Ses proportions (calculée selon le “nombre d’or”) et la dureté des matériaux utilisés permettent au son d’être retransmis sans aucune déformation et la voie d’un seul chanteur a capella peut résonner jusqu’à 12 secondes et se transformer en un splendide chant grégorien. De nombreux spécialistes se sont penché sur le mystère de ce son si pur, unique au monde, sans vraiment l’élucider.

Ses proportions (calculée selon le “nombre d’or”) et la dureté des matériaux utilisés permettent au son d’être retransmis sans aucune déformation et la voie d’un seul chanteur a capella peut résonner jusqu’à 12 secondes et se transformer en un splendide chant grégorien. De nombreux spécialistes se sont penché sur le mystère de ce son si pur, unique au monde, sans vraiment l’élucider.

Une visite apaisante et pleine d’émotion, avec ou sans guide (mais je vous recommande le guide – passionnant) qui ne peut vous laisser indifférent: c’est réellement un lieu magique!

…enfin moi j’aime beaucoup!

Ouvert tous les jours sauf le 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre.
Du 1er oct au 31 mars: de 10h à 13h et de 14h à 17h
Du 1er avril au 30 sept.: de 10h à 18h30


10 janvier, 2020  -  Culture, Idées de ballades/activités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *